Avocat spécialiste droit famille - PAOLI CULIOLI Laurence
4.5
Avocat spécialiste droit famille - PAOLI CULIOLI Laurence 4.5
Corinne Duperret
3 mars, 2022, 12:00
Très satisfaite de l’accompagnement de maître Paoli Culioli qui a su trouver la solution de sortie d'un dossier complexe, ceci avec bienveillance et stratégie intéressante. Je recommande sans hésitation.
Servane Peltier
10 février, 2022, 7:55
Très à l'écoute, une bonne écriture de notre histoire pour notre dossier que se soit en acte l'amiable ou devant un juge . Merci pour votre plaidoirie et de nous avoir aider avec mes enfants. Tous vos conseils ont été précieux.
Lidia Soudry
9 février, 2022, 9:30
Madame PAOLI CULIOLI, Je voudrais vous remercier pour m'avoir si bien défendue dans mon dossier du surendettement avec la Banque de France. Grâce à votre intervention, nous avons obtenu ce que nous voulions, autrement j'étais mal partie. Je vous en suis très reconnaissante. Lidia SOUDRY
panjab de kure
7 février, 2022, 11:05
Jean Féret
5 février, 2022, 8:52
J'ai missionné Me Paoli Culioli pour mon divorce et, maintenant qu'il est prononcé, je m'en félicite. En plus de son expertise, elle a la patience et la sagesse pour conduire une négociation dans une procédure qui aurait pu tourner au contentieux douloureux. Elle a su aussi toujours réagir rapidement aux évolutions du dossier quand "ça bougeait". Je recommande Me Paoli Culioli pour des affaires liées au droit de la famille.
Gabriela Dima
5 février, 2022, 1:13
Renata Today
4 janvier, 2022, 4:30
Après un délai long pour avoir un RV, je me présente le jour dit au cabinet de l'avocat : impossible de rentrer dans l'immeuble (la secrétaire n'a pas jugé bon de me donner le code). Résultat : je ne peux avoir les renseignements qui m'étaient nécessaires dans une affaire d'héritage . Aucune gêne , aucun souci de l'autre.
hadzic dzenad
5 juillet, 2021, 12:34
Tout s'est très bien passé , très bons conseils tout au long de mon procès. Je recommande ses compétences et sa gentillesse. Merci !
Catherine Paquatte
28 juin, 2021, 2:31
Choisie pour sa spécialité en Droit de la famille et son accueil professionnel, calme et agréable dès le premier contact pour un Divorce à l'amiable, je recommande Maître PAOLI CULIOLI. Elle est facilement accessible, réactive, efficace et sincèrement humaine. Merci Maître
eric wharton
26 juin, 2021, 2:12
efficacité et disponibilité pour gérer ma procédure de divorce très compétente
Syl vain
24 juin, 2021, 7:26
Je ne peux qu'être satisfait et gratifiant de Maitre PAOLI, une avocate très humaine qui a su m'écouter, me comprendre avec beaucoup de lucidité et m'aider pour la garde de mon fils. J'appréhendais beaucoup au début quand je l'ai contacté, de la finalité de mon affaire. Mais elle su avec sérénité me rassurer et me mettre en confiance avant de préparer un dossier solide afin de défendre mes intérêts et d'obtenir gain de cause et même plus! Grace à elle je peux démarrer ma nouvelle vie sereinement avec mon fils. Je recommande vivement cette professionnel, rigoureuse (Maitre PAOLI travail jusqu'à pas d'heure dans la conception du dossier de défense, impressionnant! ) et rassurante avocate, qui saura vous défendre comme il se doit. Encore un grand merci à vous de mon fils et moi.
Franck Le Toquin
24 juin, 2021, 1:31
Bonjour à tous. Personne aimable qui se préoccupe correctement de ses dossiers et de la situation de chacun.
Alexandra Marie
24 juin, 2021, 1:22
Maitre Paoli est une excellente avocate, très humaine. Elle a su me faire divorcer rapidement et sans problème, je la recommande volontiers.
Pascal Gautier
24 juin, 2021, 1:18
Dans un contexte compliqué maître Paoli m'a accompagné au mieux avec rigueur, professionnalisme et humanité.
ANA DO NASCIMENTO
23 juin, 2021, 6:03
Maître Paoli est une véritable professionnelle du Droit de la famille qui est très humaine, et qui sait être à l'écoute. Après m'avoir rassuré, elle m'a permis d'avoir gain de cause dans mon dossier. Un grand merci Maître Paoli.
Lacen Kaël
29 mars, 2021, 11:47
Maître Laurence Paoli est une avocate très professionnelle qui saura cerner et répondre avec précisions, clarté et rapidité aux difficultés qui lui sont présentées . Je la recommande donc sans réserves pour toutes questions relatives au droit de la famille.
Amandine Canu
27 mars, 2021, 5:06
Marie Charvet
27 mars, 2021, 4:01
Yanis HANAFI MEDDAH
27 mars, 2021, 2:26
Maître Laurence Paoli est une avocate très professionnelle. Consciencieuse, disponible et humaine, elle a su m'aider dans le cadre de mon divorce difficile. Elle a défendu l'ensemble de mes intérêts avec brio (je dois vous l'avouer et ce malgré ma méfiance au départ). Au-delà des conseils juridiques, Maître Paoli a su me prêter une oreille attentive, me rassurer et me conseiller. Ainsi, je ne peux que vous la recommander vivement.
Jessica Rodriguez
25 mars, 2021, 2:07
Sûrement compétente mais trop préoccupé par le covid que mon dossier. J'attendais
Dominique Naud
25 juin, 2020, 8:12
Anthony Coury
31 mai, 2020, 10:02
Très grande professionnelle du droit de la famille, Maître Paoli m'a permis d'avoir gain de cause dans mon dossier. Je la recommande fortement. Elle est très réactive et à l'écoute. Merci beaucoup Maître Paoli. (Translated by Google) Very great family law professional, Maître Paoli allowed me to succeed in my case. I highly recommend it. She is very responsive and attentive. Thank you very much, Maître Paoli.
25 bis Rue des Francs Bourgeois
91450 Soisy-sur-Seine
88 Rue d'Estienne d'Orves,
91370 Verrières-le-Buisson
01 60 75 76 51
Vous appréciez, partagez !
Laurence Paoli Culioli 01 60 75 76 51
25 bis Rue des Francs Bourgeois 91450 Soisy-sur-Seine

Déplacement illicite d’enfant, intérêt supérieur de l’enfant et convention de la Haye,

29/09/2017 15:34
Un enfant avait été illicitement déplacé d'Ukraine en France. Plus d'une année s'était écoulée et s'étant bien intégré, son intérêt n'était pas de retourner en Ukraine.
Le Tribunal ukrainien avait fixé la résidence de l’enfant chez sa mère.
La mère, sans l’accord du père, avait quitté l’Ukraine avec l’enfant  pour s’installer en France.
Ce dernier avait alors saisi les autorités ukrainiennes d’une demande d’enlèvement d’enfant, puis un Tribunal ukrainien avait fixé la résidence de l’enfant chez le père.
Lorsque l’enfant avait été localisé en France, le retour immédiat de l’enfant a été demandé.
La cour d’appel a fait droit à cette demande, mais la Cour de cassation a cassé l’arrêt au visa de l’article 12 de la Convention de la Haye et de l’intérêt supérieur de l’enfant visé à la Convention de new York, au prétexte qu’une période supérieure à un an s’était écoulé et que l’enfant s’était bien intégré :
« Vu l’article 12 de la Convention de La Haye du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants, ensemble l’article 3, § 1, de la Convention de New-York du 20 novembre 1989 relative aux droits de l’enfant ;
Attendu que, selon le premier de ces textes, lorsqu’un enfant a été déplacé ou retenu illicitement et qu’une période d’un an s’est écoulée à partir du déplacement ou du non-retour au moment de l’introduction de la demande devant l’autorité judiciaire ou administrative de l’Etat contractant où se trouve l’enfant, l’autorité saisie ordonne son retour, à moins qu’il ne soit établi que l’enfant s’est intégré dans son nouveau milieu ; que, selon le second, dans toutes les décisions qui concernent les enfants, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale ;
Attendu que, pour retenir que P. ne peut être considérée comme intégrée dans son nouveau milieu, l’arrêt relève que l’enfant, qui réside en France depuis deux ans avec sa mère et ses demi-frères et soeur, est scolarisée depuis septembre 2015, comprend sans difficulté le français et le parle couramment, mais que sa mère, qui ne s’exprime pas en français, est en demande d’asile en France, ne peut y travailler et réside chez un tiers, qui l’héberge avec ses trois enfants ;
Qu’en statuant ainsi, la cour d’appel, qui n’a pas tiré les conséquences légales de ses constatations, dont il résultait que l’enfant s’était intégrée dans son nouveau milieu, a violé les textes susvisés ».
(Cass, Civ1, 13 juill 2017, pourvoi n°17-11.927)
 

Retour
Laurence Paoli Culioli | Accueil & infos au 01 60 75 76 51
Divorce
Divorce
Droit de la famille
Droit de la famille
Droit des successions
Droit des successions
Droit du travail
Droit du travail
Honoraires
Honoraires